895827
Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.


Questions fréquemment posées.

 

Quels sont les délai d'attente?

La période idéale pour penser à une étude posturale est l'entre-saison. Une étude posturale après votre saison profitera du fait que vos sensations (bonnes ou mauvaises) sont encore présentes et rendra les corrections plus faciles. Si vous préférez faire l'étude avant votre saison, prévoyez un certain temps d'adaptation - dépendant de l'importance des modifications et des réactions individuelles - avant de commencer à monter en intensité ou en volume.

En résumé, les délais varient d'une à deux semaines du mois de septembre au mois de février et peuvent atteindre trois à cinq semaines du mois de mars au mois d'août.

Le délai d'attente actuel est affiché ici

 

Avec quoi dois-je venir à notre rendez-vous?

  • Votre vélo. L'étude est dynamique; les mesures (prises vidéo, pression sur le selle, pression dans les chaussures et technique de pédalage) sont  prises pendant que vous pédalez.
  • Vos chaussures. Le réglage des cales est important et fait partie du bike-fitting. Merci de me prévenir si vous avez une deuxième paire de chaussures.
  • Votre tenue cycliste habituelle, de préférence courte. Des mesures effectuées avec des jeans fausseraient complètement les résultats.
  • Une tenue adaptée à la météo; après les modifications une petite sortie sur route vous sera proposée afin de concrétiser le ressenti.
  • Votre casque si vous pratiquez le triathlon ou si vous disputez des épreuves contre-la-montre. Si vous souffrez de céphalées ou de cervicalgies à vélo, le casque peut éventuellement en être la cause.Le casque sera également nécessaire en cas de test sur route.
  • Rapports médicaux ou bilans radiographiques si vous consultez pour des douleurs ou gênes liées à la pratique du vélo.
  • Du temps; la séance dure entre 3 et 5 heures en fonction de la formule choisie. Un imprévu n'est jamais à exclure.

 

Qu'entend-on par "suivi"?

Votre étude posturale n'est que le début de notre relation. Si vous le voulez bien. Chaque cycliste réagit différemment aux modifications de sa position. Cela peut être observé au cours de la séance, mais aussi lors des sorties suivant les corrections. Les conditions "labo", bien que représentant une bonne base pour l'optimisation de votre position, sont différentes des conditions sur le terrain. Il se peut donc que vous ressentiez différemment sur le terrain ce que me décriviez au cours de votre bike-fitting. Il est donc important que nous restions en contact pendant les premières semaines suivant votre séance.

Une autre raison est que certaines modifications devront se faire de manière progressive. Je resterai à votre disponibilité pour vous guider.

De plus, vous changez tous les jours. L'état dans lequel vous vous trouviez lors de la séance est probablement différent des jours qui la précèdent et différent des jours qui la suivent. Et vous changez avec le temps; la position qui vous convient bien aujourd'hui ne sera sans doute plus adaptée après plusieurs années.

 

Puis-je copier mes réglages d'un vélo à un autre?

Oui, à condition que le second vélo soit identique, aussi bien au niveau de la géométrie que des composantes (selle, pédales, groupe, cintre). Entre deux vélos de routes différents, c'est généralement faisable. Il suffit cependant qu'un élément, tel que la selle soit différent pour que des ajustements deviennent nécessaires. Entre deux VTT, c'est plus difficile à case de la diversité des géométries. Même remarque concernant les vélos de contre-la-montre ou de triathlon.

 

Procédez-vous au réglage des cales?

C'est une élément important dans le contexte du bike-fitting, tant au niveau du transfert de la force que la prévention de problèmes en amont: genoux, hanches, ... jusqu'au mains. Un bike-fitting sans vérifications du réglage des cales est inconcevable.

 

Les corrections sont-elles immédiates?

Dans la mesure où votre matériel le permet, oui. Des limites peuvent cependant être imposées par:

  • des composants ne correspondant plus aux standards actuels,
  • un cadre de taille complétement inadaptée.

Si les corrections à faire sont trop importantes, un changement immédiat peut être néfaste; votre système locomoteur ne doit pas être brusqué et les adaptations devront être progressives, d'autant plus si votre ancienne position date de nombreuses années.

 

Vous occupez-vous de tout type de vélo?

Les vélos pour lesquels une étude posturale est bénéfique sont principalement les vélos de course, de cyclo-cross, de contre-la-montre, de triathlon, de trekking et les VTT utilisés pour le cross-country et marathon ainsi que les e-bikes.

Pour l'enduro et la descente, la position sur le vélo change tout le temps en fonction de terrain. Un bon réglage de base suffira. Les sensations du rider et son style seront davantage déterminants que la biomécanique.

Les fat bikes ne pouvant être fixés, une étude posturale sur ce type de vélo n'est malheureusement pas possible.

 

J'ai des semelles orthopédiques dans mes chaussures de ville et dans mes chaussures de jogging. Puis-je les utiliser dans mes chaussures de vélo?

Il n'y a en principe pas de contre-indication, mais en fonction de ce que vos semelles corrigent, l'effet en sera moindre ou au pire nul dans vos chaussures de vélo.

Lors de la marche ou de la course, l'appui débute au niveau du talon et se termine au niveau des orteils. Dans la pratique du vélo avec pédales automatiques, la chaussure ne change pas de zone d'appui sur la pédale. Les mesures de pression du pied dans la chaussure montrent un appui restant le plus souvent au niveau de l'avant pied, avec un mouvement de pronation et supination, dont l'amplitude varie en fonction des individus et des chaussures. Si vos semelles corrigent l'avant-pied, elles peuvent vous aider dans vos chaussures de vélo, mais rares sont les semelles orthopédique qui ne corrigent que cette zone.

Le meilleur moyen de confectionner les semelles sur mesure pour la pratique du cyclisme est de mesurer les pressions de vos pieds dans vos chaussures pendant que vous pédalez. Le semelles seront confectionnées en fonction de ces mesures. Ce procédé est unique au Luxembourg chez bikefit (plus d'infos).

Si vos semelles sont sensées compenser une inégalité de longueur de jambe, cette correction sera nulle en vélo. Les semelles orthopédiques de cette catégorie surélèvent le talon, mais ce n'est pas avec le talon que vous appuyez sur la pédale. La solution sera de placer une plaque entre la semelle de votre chaussure et la cale. L'épaisseur de cette cale sera différente selon que la différence de longueur de jambe provient du tibia ou du fémur.


 Rejoignez-nous sur facebook                                                                                                                   dernière mise à jour: 18/09/2017